Toutes les nuances de sourires

Me revoilà  ! J’ai été absente de mon blog ces derniers jours, mais j’avoue que les événements de la rentrée m’avaient quelque peu coupé l’envie d’écrire. Et puis à  cela a succédé la reprise de mes formations et le tourbillon de travail qui l’accompagne ! En tout cas, je suis contente de vous retrouver, et j’espère que vous allez bien 🙂

En rentrant de vacances j’ai eu très envie de partager avec vous mes souvenirs de voyage. Certains d’entre vous connaissent ma passion pour l’Asie. Bizarrement, nos pérégrinations nous ont déjà  mené dans plusieurs pays là -bas, mais nous n’avions encore jamais visité l’un des plus touristiques : la Thaà¯lande !

A Bangkok, nous avons été étourdis par les couleurs éclatantes, les parfums envoûtants… les embouteillages omniprésents (oui oui, aussi !). Mais je dois dire que je retiens une chose en particulier : le sourire thaà¯landais.

Je revois encore les visages éclairés des personnes dont nous avons croisé le chemin, lançant un « Sawat dii khrap ! » (bonjour en thaà¯), avec tout le bonheur du monde dans les yeux. Et ce aussi bien dans le fin fond de la jungle bangkokienne, dans les bidonvilles que dans les restos chics.

Et puis en rentrant je me suis renseignée, et j’ai appris que le sourire tha௠n’avait pas la même signification que le sourire occidental. Le sourire, en Thaà¯lande, est en fait un deuxième langage, et le « Dictionnaire de l’Institut Royal Thaà¯landais » définit 18 sourires différents selon les expressions de la bouche, des yeux, des sourcils et du nez. Dingue non?

On aurait donc :

– Yim Chaeng : un grand sourire
– Yim Chuean : un sourire penaud
– Yim Duai Pak Thak Duai Ta : sourire avec la bouche, mépriser avec les yeux
– Yim Haeng : un sourire sec
– Yim Koe :  un sourire amical non reconnu ou non renvoyé
– Yim Krim : un sourire qui exprime la satisfaction
– Yim Noy Yim Yai : un sourire joyeux
– Yim Paen : un grand sourire
– Yim Sao Sao : un sourire triste
– Yim Su : un sourire encourageant
– Yim Tae : un sourire épanoui
– Yim Wan : un sourire doux
– Yim Yae : un sourire honteux
– Yim Yaem : une personne souriante et encourageante
– Yim Yè :  un sourire bête
– Yim Yi Yuan : un sourire provocant
– Yim Yo : un sourire dédaigneux
– Yim Yong : un sourire contenu

Bon, au vu de cette liste il est fort probable que l’on ait été pris pour des idiots pendant notre voyage, mais rassurez-vous, cela n’a en rien terni mes souvenirs…!

Apparemment il faudrait être né et avoir grandi dans ce pays pour prétendre maîtriser toutes les subtilités de ce second langage.

Ce qui est amusant (et déroutant) pour un occidental, c’est que généralement (j’insiste sur le « généralement »…) nous arrivons à  discerner une émotion derrière une expression faciale. Or là -bas, nous perdons tous nos repères. Certains touristes sont gênés par le fait de ne pas savoir à  quoi s’en tenir et tombent un peu dans la parano à  force de se méfier de tout le monde.

Dans l’absolu, moi j’ai trouvé ça plutôt agréable pour les yeux et encourageant pour le cœur de voir toutes ces personnes sourire à  longueur de temps ! D’ailleurs j’ai décidé (en remettant les pieds à  Roissy…?) d’inscrire le sourire tha௠dans mon inconscient pour le faire travailler dans mes moments Calimero.

Allez, bonne nuit mes Loulous !

Photo / Damnoen Saduak floating market, Thaà¯lande, Janvier 2015